header banner
Default

Le mining de bitcoins : la révolution START bouleverse les normes et permet enfin à tous de miner


En lançant prochainement son impressionnant token START, l’entreprise Startmining dont on parle désormais depuis un moment, pourrait bien marquer durablement l’histoire du minage de bitcoins. Et si dans l’industrie crypto, on abuse parfois des superlatifs et on détecte parfois de la disruption là où seul se dissimule du marketing, la proposition de valeur du NFT START a tout de la petite révolution. Une révolution à destination de tous ceux qui souhaitent profiter des joies et des avantages du minage de bitcoins, tout en cherchant à s’éviter l’ensemble des contraintes temporelles, industrielles et logistiques associées à l’exercice.

Le Journal du Coin vous propose cet article promotionnel en collaboration avec Startmining.

Table des matières

VIDEO: COMBIEN MA RAPPORTÉE LE MINAGE DE CRYPTOMONNAIES !?
ZINKO

      Startmining, prochaine licorne française du bitcoin ?

      L’information est d’importance, et on en parlait par anticipation en décembre dernier : Starmining a participé il y a quelques jours au CES Las Vegas, sous couvert de la délégation française, plus précisément au sein de la représentation de la Région Sud sous le Pavillon Business France/La French Tech. L’objectif était de présenter la roadmap de la start-up qui monte.

      Ce faisant, Starmining est devenue la première entreprise française, intégralement structurée autour du minage de bitcoins, à intégrer le cénacle très select des start-up nationales à être mises en avant durant ce salon de référence.

      La team start mining au CES Las Vegas 2023
      Brigade des mineurs – La team Startmining accompagné des élus régionaux au CES Las Vegas

      De nombreuses entreprises françaises du secteur crypto se seraient amplement satisfaites d’une telle validation de leur modèle et de leur crédibilité (celui-ci bénéficiant par effet de réseau à l’ensemble de l’industrie). Mais pas Startmining qui n’a pas vécu sa participation au CES Las Vegas comme un aboutissement mais plutôt comme constituant un point de départ convenable pour véritablement passer aux choses sérieuses.

      Et les choses sérieuses ont un nom : le token START, un NFT dont la nature et les caractéristiques inédites pourraient bien faire autant de bruit qu’Ordinals sur Bitcoin.

      L’équation (apparemment) insoluble du minage de bitcoins

      Le Livre blanc présentant le projet START commence par établir un « état de l’art » (et des contraintes) de l’industrie du minage actuel.

      Des équipements et risques de niveau industriel

      Qu’il semble loin le temps de l’ère Nakamoto où il était possible de décrocher de généreuses récompenses en bitcoins avec le soutien d’un simple ordinateur personnel !

      En effet, depuis des années, le minage est surtout affaire de professionnels. Et même d’industriels en capacité d’aligner des installations colossales (fermes de minage), dans des contextes fiscaux, climatiques et opérationnels souvent exotiques, adaptés à l’exercice.

      Pour tout autre acteur se sentant l’âme d’un mineur de bitcoins et souhaitant suivre le mouvement (en faisant héberger ses propres machines), le processus est au minimum long et laborieux (des mois avant l’installation et la production de premiers satoshis), et souvent aléatoire (casse machines, remous géopolitiques…).

      Coût de l’énergie

      Il n’aura échappé à personne que l’énergie est de plus en plus rare et chère. En outre, une prise de conscience globale permet désormais d’opérer un pivot vers la production d’une énergie plus verte, plus responsable. Si ce second point constitue foncièrement une bonne nouvelle, les contraintes de coûts associés rendent également de plus en plus insoluble l’équation du minage pour des particuliers en recherche de rendements.

      Par ailleurs, les modèles économiques de nombreuses fermes de minage (paiement de la facture énergétique sur la production effective de bitcoins), peuvent lourdement impacter (voire, rendre négative) la rentabilité des mineurs de bitcoins.

      Délégation de confiance à des tiers

      Faire miner du bitcoin en son nom revient actuellement à déléguer de la confiance à une chaîne d’acteurs plus ou moins longue, mais généralement peu ou mal connue de l’aspirant-mineur. Outre les arnaques pures et simples, les aléas concernant le matériel déficient, non livré, ou bloqué en douane font le quotidien de l’industrie.

      Centralisation

      La concentration du hashrate (soit la puissance totale de minage du réseau Bitcoin) est un sujet sensible et récurrent.

      Ce dernier est même désormais de nature géopolitique et la bascule s’opérant notamment ces deux dernières années de la Chine vers les États-Unis est un sujet bien documenté. À la clé, une centralisation de la puissance de minage et un risque systémique (pour ne pas dire idéologique) pour une architecture qui tire sa force et sa résilience de sa large distribution à travers le monde.

      Complexité de l’industrie du minage de bitcoins

      A l’heure actuelle, le secteur industriel et d’investissement du minage de bitcoins est d’une grande complexité et nécessite, pour le comprendre, des compétences pointues dans de nombreux secteurs, assorti d’une capacité de veille hors d’atteinte pour l’individu lambda. Il est à ce titre particulièrement épineux de trier les bons véhicules de rendements des propositions vides de sens (et de profits!)

      Bref, miner du bitcoin est complexe, laborieux, voire même dangereux et ce, avant-même d’avoir commencé à générer le moindre bénéfice.

      Une équation apparemment insoluble et quelque peu déprimante… Mais désormais, une nouvelle approche se fait jour.

      Une approche inédite dans sa conception et ses mécanismes propres, en capacité de résoudre ou contourner la plupart des écueils entravant la promesse du « minage de bitcoins pour tous ». Et cette approche à un nom, qui à lui seul résume son potentiel à offrir un nouveau départ à cette promesse : le START.

      Le token START : minez du Bitcoin comme jamais auparavant

      Résumons les fondamentaux de la proposition de valeur du START afin de les rendre compréhensibles pour n’importe qui :

      Le token START représente une portion du hashrate de fermes de minages gérées par Startmining.

      Détenir un START équivaut à posséder en propre cette portion de hashrate. Positionner le START en staking donne accès à des rewards (ou récompenses) en BTC.

      L’émission initiale de START est limitée à 500 tokens, ou jetons. Chacun de ces jetons (émis sur le standard ERC -721) est associé à la première installation de minage islandaise dédiée au programme.

      Autrement dit, 1 token START = 0.2 % de l’ensemble de la puissance de hashrate du pool de minage.

      >> J’ai tout compris, je vais récupérer mes START et je reviens <<

      Sous le capot du token START

      D’un point de vue technique, le token utilitaire START se présente sous la forme d’un jeton ERC721 évoluant sur Ethereum.

      « Un ERC721, qui mine du Bitcoin ? » Oui, le START est littéralement un « Bridge » entre le minage de bitcoin et la Finance Décentralisée !

      Le START n’a pas encore dévoilé tous ses secrets

      Mais au-delà de sa carte d’identité technologique, il faut surtout retenir qu’il représente un « droit au reward » et que sa nature très particulière lui permet d’être placé en staking, avec une souplesse sans pareil, dans un contexte inédit qu’on va détailler dans un instant.

      Simple dans sa manifestation (rien de plus basique qu’un token utilitaire), le START cristallise pourtant des mois de recherches et développement et un panel d’innovations, aussi bien sous l’angle du service rendu, que de la fiscalité et même de sa nature sous l’angle de la compliance et de la régulation, sujets épineux s’il en est.

      Nature des bitcoins minés grâce au token START

      En acquérant des START, et en les positionnant en staking sur la plateforme Startmining vous avez désormais compris que vous allez pouvoir très concrètement bénéficiez immédiatement de rewards en bitcoins fraichement minés, issus de fermes (actuelles et à venir) gérées par Startmining.

      Conformément aux standards de l’entreprise, ce minage est 100% issu d’énergies renouvelables.

      Cerise sur le hashrate, les satoshis minés sont « vierges ». Autrement dit, aucun risque de rentrer en possession par mégarde de tokens qui auraient traînés dans des endroits douteux du web, et auraient été « flaggés » par des services d’investigations par exemple.

      Du minage de bitcoins accessible à tout moment

      Il est possible que vous fassiez partie de ceux pour qui l’idée de subir des KYC à n’en plus finir pour tenter d’éventuellement accéder à la « souveraineté monétaire » et la « liberté financière » promises par Bitcoin, gène aux entournures.

      Par sa nature décentralisée et son modèle sous-jacent, le service de minage de bitcoins par procuration offert par la détention de tokens START est accessible en quelques clics.

      En effet, il est à ce stade important de bien saisir la nature profonde du token START qui, en tant que tel, ne promet aucun rendement ou, pour l’heure, n’est subordonné à l’obtention d’aucun service sur actifs numériques (PSAN).

      Le START permet « simplement » d’accéder à des rewards Bitcoin, délivrés directement par des pools de mining (partenaires de Startmining et régulés, le cas échéant)  eux-mêmes recevant le hashrate des fermes de minage qui hébergent des ASICs.

      Ainsi, selon la réglementation fiscale et réglementaire, le START est un Utility Token , géré sur un Smart contrat de la blockchain Ethereum. Il ne possède comme valeur sous-jacente que son propre droit à être placé en staking dans les différentes fermes de minages disponibles.

      A ce titre et dès lors que le START est rattaché à l’activité de minage de bitcoins, ses détenteurs échappent  à toute mécanique de TVA.

      En résumé, vous pouvez acheter vos tokens START en quelques instants, les placer en staking sur la plateforme en quelques autres, et commencer immédiatement à recevoir des rewards en bitcoins sur votre wallet personnel. Et dans toute sa simplicité, cette présentation en 3 lignes résume finalement à elle-seule toute l’incroyable proposition de valeur du START.

      Tarifs et liquidité du token START

      La feuille de route du projet START anticipe de nombreuses évolutions, mais certains standards seront toujours respectés.

      Le token START est proposé au tarif de 1000$ (payable en ETH ou en USDT).

      Ce tarif ne changera pas, même si le hashrate sous-jacent sera mécaniquement soumis à des variations naturelles à la hausse et à la baisse, au gré des changements de difficulté du réseau.

      A ce stade, il faut également bien souligner que l’émission future de tokens START supplémentaires (associés à d’autres installations ou de capacités de production) ne diluera pas l’efficience et la valeur des START existants. En effet, le mint de nouveaux NFT START ne sera possible qu’à la condition de disponibilité de nouvelles capacités de hashrate.

      Ces futures évolutions seront déclinées sous forme de « collections » puis de  « saisons », au gré des conditions de marché. Notez que les futures collections pourront intégrer d’autres actifs crypto fonctionnant en Preuve de Travail (PoW) comme le Kadena par exemple.

      Conformément aux standards de l’industrie crypto, la liquidité des START sera préservée grâce à la possibilité :

      • de revendre les START (sur des marketplaces de type OpenSea) ;
      • de stake et unstake les START à tout moment (en contrepartie de quelques frais de tx) ;
      • de positionner les START sur de nouvelles collections à venir.

      Modéle de rémunération du token START

      Sauf si ces quelques lignes constituent votre toute première incartade dans le sujet bitcoin et crypto, vous n’ignorez pas que le cours de Bitcoin est soumis à une importante volatilité et que tout investissement (y compris dans son minage) doit être effectué de manière éclairée.

      Ce rappel effectué, le Livre Blanc de Startmining rappelle que le modèle de rémunération et de profitabilité des activités de minage liés à la détention du token START est soumis aux paramètres suivants :

      Le reward (bitcoin) obtenu par le propriétaire du START dépend de :

      1. La quantité de START en staking ;
      2. La ferme de minage choisie ;
      3. La difficulté du réseau Bitcoin (aléatoire).

      Le rendement de ce reward obtenu par le propriétaire du START dépend de :

      1. La quantité de START en staking ;
      2. La ferme de minage choisie ;
      3. La difficulté du réseau Bitcoin (aléatoire) ;
      4. La valeur du reward obtenue (aléatoire).

      Prenez le temps de parcourir le Livre Blanc et le site officiel afin d’allez découvrir plus en détail les mécanismes sous-jacent permettant le fonctionnement du START.

      >> Je récupère mes tokens START et j’embarque dans l’aventure du minage de bitcoins <<

      Il est possible d’acquérir dès aujourd’hui des START sur le site officiel en échange d’un paiement en ETH ou USDT.

      Comment acheter le token START ?
      Vue d’ensemble du dashboard START

      Après validation des CGV (conditions générales de vente) et validation du paiement, votre START sera immédiatement disponible sur votre wallet Ethereum.

      La ferme de minage islandaise est déjà installée et opérationnelle et son armée d’ASICs n’attend plus que les derniers réglages pour commencer à produire du BTC. Il sera ainsi possible de commencer le staking du START à partir du 16 mars et de commencer immédiatement à entasser des satoshis sur vos wallets.

      La date du 16 mars correspond à la participation de Startmining au salon Virtuality de Paris, à l’occasion duquel l’ouverture officielle du service sera annoncée en grandes pompes.

      L’histoire du minage de bitcoins retiendra que c’est ici même que vous aurez parcouru les premières lignes concernant le START. Il est temps désormais d’aller sécuriser votre part de hashrate et de commencer dans quelques jours à accumuler des satoshis sans limites !

      Hjw-1lxh_400x400

      Hellmouth Banner

      Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

      Sources


      Article information

      Author: Travis Clark

      Last Updated: 1698749642

      Views: 1176

      Rating: 4.3 / 5 (68 voted)

      Reviews: 88% of readers found this page helpful

      Author information

      Name: Travis Clark

      Birthday: 2019-10-10

      Address: USCGC Dixon, FPO AE 94483

      Phone: +3992704380219224

      Job: Civil Engineer

      Hobby: Coffee Roasting, Fencing, Bird Watching, Board Games, Playing Piano, Raspberry Pi, Cycling

      Introduction: My name is Travis Clark, I am a courageous, resolute, Precious, sincere, proficient, forthright, transparent person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.